Image default
Santé & Beauté

Protéger mon cuir chevelu durant l’hiver avec le turban

Le cuir chevelu est une zone particulièrement sensible. Chez les personnes qui suivent un traitement anticancéreux, la chute des cheveux le dénude et l’expose à la pollution et autres agressions externes de l’environnement. En hiver, le turban permet de régler le problème tout en conférant un certain confort.

Pourquoi un traitement anti-cancéreux fait tomber les cheveux ?

Généralement, chez une personne atteinte de cancer et qui suit un traitement chimiothérapique, radiothérapique ou hormonothérapique, la chute des cheveux se produit parce les follicules pileux se développent trop vite. Il s’agit donc d’un effet secondaire de ces traitements. Normalement, les cheveux repousseront après le traitement, mais si la personne a reçu un traitement à très forte dose, notamment lors d’une greffe de cellules souches, elle peut perdre définitivement ses cheveux.

La quantité de cheveux que l’on perd pendant un traitement anticancéreux dépendra du type de médicament, de la dose, des associations de molécules, du mode d’administration et de la durée. S’il s’agit d’une radiothérapie, le volume de cheveux qui tombent et leur repousse dépendent de la superficie touchée et la quantité de rayons émise.

Dans le cas d’une hormonothérapie, les médicaments utilisés peuvent contenir des inhibiteurs de l’aromatase, une enzyme qui permet à l’organisme de continuer à produire des œstrogènes, ce qui fait tomber les cheveux. Une chimiothérapie fragilise, quant à elle, les cheveux qui deviennent plus cassants qu’à l’habitude, car le cuir chevelu est fragilisé par les médicaments. Il peut être sensible et douloureux, surtout en hiver où la vascularisation est perturbée par le froid.

Le turban chimio pour mieux se sentir dans sa peau

Une femme qui suit un traitement contre le cancer peut choisir différents moyens pour dissimuler la perte de leurs cheveux. Elle peut notamment opter pour la perruque médicale ou prothèse capillaire en faisant appel à un spécialiste du cheveu. En effet, il lui faudra peut-être la coiffer, la tailler ou la modifier pour qu’elle soit bien ajustée et lui aille bien. Un tel accessoire peut être fabriqué avec des cheveux naturels ou des fibres synthétiques, tout dépend de ses goûts et de ses besoins.

Celles qui préfèrent attendre que leurs cheveux repoussent ou qui ont du mal à s’habituer à la prothèse capillaire peuvent se tourner vers le turban chimio. A la fois, simple, facile à porter et élégant et féminin, cette pièce de tissus se décline en une infinité de modèles et de matières. Idéal à l’extérieur, il habille le visage tout en protégeant le cuir chevelu des agressions extérieures. Un turban chimio hiver permet de protéger le crâne du froid qui peut augmenter la sensibilité.

Qu’il s’agisse d’un turban chimio hiver ou d’un turban pour les beaux jours, cet accessoire est toujours plus travaillé qu’un simple bonnet. Souvent, il est composé de plusieurs couches de tissus pour apporter plus de volume au crâne. Certains modèles sont ornés d’un nœud ou d’une fleur, ont un effet drapé, froissé ou froncé. Les matières sont douces et agréables au toucher, et les styles permettent à l’accessoire de s’accorder à toutes les tenues. Respectueuses de l’épiderme, elles préviennent les irritations et les démangeaisons du cuir chevelu, et permettent également la repousse du cheveu.

A lire aussi

L’importance de choisir un médecin

Franck

Quand consulter un thérapeute de couple ?

Laurent

La liposuccion : une méthode d’amincissement infaillible

Laurent

CBD : quelles sont ses vertus et qui peut en prendre ?

Laurent

De simples techniques pour se reconnecter à votre intuition

Claude

Perdre du poids grâce à l’hypnose audio mp3 : un rêve désormais possible !

Laurent