Image default
Santé & Beauté

La liposuccion : une méthode d’amincissement infaillible

Souffrez-vous d’une graisse excédentaire ? Notez que l’accumulation des graisses est responsable de la prise de poids. Il s’avère difficile de retirer la graisse sous-cutanée, contrairement à la graisse viscérale.Votre corps est-il pourvu d’un taux élevé de graisse sous-cutanée ? Rappelez-vous que procéder à la chirurgie esthétique est la solution qui vous aide à passer le cap. La liposuccion est le type de chirurgie et la méthode d’amincissement qu’il vous faut.

La liposuccion : définition

Connu aussi sous le nom de lipoaspiration, la liposuccion se définit par le prélèvement des graisses stockées dans les tissus adipeux. Elle désigne donc un acte de chirurgie esthétique qui consiste à éliminer ou à soustraire les graisses du corps, et cela, à l’aide de par aspiration. D’où l’autre appellation lipoaspiration.

En quelque sorte, elle n’est pas une technique d’amincissement directe. Pourtant, si l’on n’est plus sujet à la graisse excédentaire, cela signifie qu’on se retrouve mince. Certes, la liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique. Néanmoins, l’intervention est pratiquée par un chirurgien plasticien.

Les recommandations avant le jour de l’intervention

Avant de décider de vous faire opérer, il vous faut consulter un médecin. Celui-ci réalise un bilan pré-opératoire ; l’analyse sanguine est un passage obligatoire. Il vous montre ensuite le degré de faisabilité de la chirurgie.

Si vous êtes en mesure de vous faire de la liposuccion, consulter un psy s’impose comme nécessaire, surtout si vous souffrez d’une anxiété accrue. Les chirurgiens vous recommandent de ne pas fumer quelques jours avant le jour de l’intervention. La prise de l’aspirine 10 jours avant la liposuccion est proscrite.

Le déroulé de la liposuccion

En tant que chirurgie, la liposuccion nécessite une anesthésie. L’anesthésie appliquée peut être locale ou générale. Mais ce n’est pas à vous de décider du type d’anesthésie. Si les zones à lipoaspirer sont nombreuses, la liposuccion se fait sous anesthésie générale. Et si vous ne faites traiter qu’une seule zone, l’anesthésie locale est envisageable.

Les chirurgiens réalisent des schémas des incisions, puis installent les champs opératoires. Ils procèdent ensuite à la désinfection des matériels : pompes à infiltration, deux pompes à vides, canules. Ils administrent un calmant et vous font enfin venir dans le bloc opératoire. Une fois l’anesthésie bien réalisée, les chirurgiens passent par l’injection d’une canule sous la peau. La canule désigne un petit tube servant à aspirer les graisses. Sur chaque zone à lipoaspirer est injectée une canule.

Les contre-indications de la lipoaspiration

Nombreuses sont les contre-indications de la lipoaspiration. Si elles sont évidentes, la consultation chirurgicale n’est même pas nécessaire. Êtes-vous une femme enceinte ? N’envisagez donc jamais de vous faire de la lipoaspiration.  Si vous êtes séropositif pour le VIH, la liposuccion n’est pas faite pour vous.

Les autres contre-indications de cette chirurgie esthétique sont : la leucémie, l’hypertension, le diabète. Dans le cas où votre corps entier est pourvu des graisses, les chirurgiens vous empêchent de vous faire opérer. La liposuccion n’est faite que pour aspirer les graisses de quelques zones du corps. Vous n’êtes pas en droit de bénéficier de l’opération si n’avez pas 18 et plus.

La nécessité d’un rééquilibrage alimentaire après l’intervention

La liposuccion présente des résultats tangibles, qui se constatent quelques mois après l’intervention. Malgré les effets amincissants qu’elle engendre, il vous faut toujours soigner votre alimentation quotidienne. Pour cela, le rééquilibrage alimentaire s’avère indispensable.

Tout au long de la semaine suivant l’opération, vous êtes sujet à des courbatures. Prendre des aliments gorgés d’eau est donc le bon geste à adopter. Le concombre, la tomate, le radis et la salade se classent en première liste. Quant aux fruits, ceux les plus riches en eau sont la pastèque, le carambole, la fraise, la pêche, le melon, le pamplemousse.

A lire aussi

De simples techniques pour se reconnecter à votre intuition

Claude

CBD : quelles sont ses vertus et qui peut en prendre ?

Laurent

Comment bien choisir ses extensions de cils ?

sophie

Le stress au travail : Comment le combattre efficacement ?

Laurent

Seniors : quelle alimentation pour rester en bonne santé ?

Laurent

Avantages et inconvénients de la médecine esthétique

Franck