Image default
Economie & Finances

L’investissement viticole : que faut-il en savoir ?

Chacun rêve de devenir propriétaire d’un vignoble et d’avoir son propre vin. Cependant acheter un domaine viticole est un investissement conséquent qu’on ne peut pas toujours assumer seul. La solution pour diversifier son portefeuille dans ce cas, est de s’inscrire dans un Groupement Foncier Viticole (GFV), et vous n’aurez qu’une partie de l’investissement global à assumer. La présente brochure traite de l’essentiel à retenir sur l’investissement viticole.

L’intérêt de l’investissement viticole

Un domaine viticole est le terme donné à une propriété délimitée qui produit du vin. Il est donc constitué de vigne, mais aussi d’une infrastructure permettant de transformer le raisin en bouteilles de vin : entrepôts, laboratoires, parcs de réservoir, caves, etc. il peut comprendre un ou plusieurs cépages et produire un vin sous une seule ou différente appellation.

En effet, investir dans le vignoble est une bonne chose. La vigne est un placement de diversification patrimoniale. Cet investissement ouvre des perspectives de valorisation qui n’obéissent pas aux mêmes logiques de marché. Nous parlons de vignobles produisant de grands crus et des 1ers crus, principalement en Bourgogne, c’est-à-dire de domaines sélectionnés qui offrent de rassurantes perspectives de valorisation.

Le rôle d’un groupement foncier viticole

investissement viticole

Investir dans un groupement foncier viticole permet à des particuliers d’acheter les parts d’un domaine viticole par le biais d’une société civile, régie par le code rural. Le GFV achète une vigne et la confie à un vigneron au travers d’un bail à long terme. La gestion de la vigne est assurée par un des associés ou un viticulteur professionnel à qui est accordé un bail long terme. L’investisseur est propriétaire du foncier, et le viticulteur se consacre à l’exploitation et à la commercialisation. Outre le fait d’être associés à un projet viticole d’exception, les investissements bénéficient d’une exonération partielle au titre de l’ISF, mais aussi des droits de mutation à titre gratuit. Ainsi son rendement varie entre 1,5 et 4,5. C’est un investissement stable.

Les essentiels à connaitre pour investir dans un domaine viticole

Il n’y a sûrement rien de plus gratifiant que d’ouvrir et de déguster une bouteille de vin qui a été produite à partir de vos propres vignes. Si vous rêvez de devenir un vigneron, mais êtes-vous inquiet de votre manque d’expertise, vous serez heureux de savoir que devenir propriétaire d’un domaine viticole n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le penser. Ainsi, si vous êtes amateur de vin et souhaitez investir, sachez qu’il existe différents moyens de placer votre argent dans ce genre d’investissement. Voici quelques dispositifs disponibles aujourd’hui afin d’aider les investisseurs à opérer sur le marché.

Les SCPI viticoles

Ces sociétés permettent l’investissement dans un domaine viticole. Elles aident à constituer un patrimoine foncier agricole comprenant divers domaines viticoles, gérés de façon indirecte ou directe. Les investisseurs pourront parfaitement mettre en location leurs biens sur une période de 25 ans. Grâce aux loyers, les épargnants détenteurs de parts de la SCPI pourront également percevoir des revenus auprès des sociétés de gestion.

Où acheter un domaine viticole ?

investissement viticole

Le vin français fait partie intégrante de la culture viticole. Reconnue dans le monde entier pour l’élaboration des vins, la France en est un acteur majeur. Pour votre achat d’un domaine viticole, nous vous présentons un portrait de quelques régions viticoles où investir en France et les prix moyens d’acquisitions d’un vignoble voire d’un château dans ces régions.

  • Investir dans un vignoble dans la région de Bordeaux, région de vignoble la plus célèbre de France. Le prix moyen pour acheter un domaine viticole dans le Bordelais est de 97 600 euros/ha, le Pomerol pouvant atteindre 2,35 millions/ha.
  • Acheter un domaine de viticole en Bourgogne. Le vignoble de Bourgogne long de 150 km bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne et d’une diversité de sous-sols qui donnent toute leur richesse aux vins. Le prix moyen pour investir dans un vignoble en Bourgogne est de 158 700 euros/ha, les grands crus pouvant se vendre à 9,5 millions/ha.

A lire aussi

Maison lowcost : la nouvelle tendance pour un habitat économique

Franck

Julien Foussard vous conseille dans l’univers digital

Patrick+Simon

Le rôle du contrôleur de gestion

Franck

Négocier avec le cloud: utilisation de l’indicateur Ichimoku Kinko Hyo dans MetaTrader 4

Laurent

Marché du forex au Botswana, s’enrichir avec HotForex

Patrick+Simon

Comment faire des économies d’énergie dans son logement ?

Franck