Image default
Divers

Devenir œnologue : comment s’y prendre ?

Maîtrisant toutes les étapes de fabrication de vin, l’œnologue est un spécialiste qui travaille dans la filière vitivinicole. De la préparation des matières premières à la dégustation du produit fini, ce professionnel supervise toutes les opérations de manière à garantir une qualité de production considérable. Quoi qu’il en soit, atteindre le statut de cet expert du vin nécessite de suivre un long parcours technique. Voici tout ce qu’il faut faire pour devenir œnologue ?

Suivre un cursus en sciences agronomiques

Techniquement, il n’existe pas de formation universitaire directe pour devenir œnologue. Il faut commencer par contracter un diplôme de licence en sciences agronomiques pour être éligible aux programmes spécialisés. Toujours dans cette optique, il faut choisir le parcours agroalimentaire si l’on veut avancer vers son objectif. Par ailleurs, il est important de souligner que trois années d’études, soit l’équivalent de 180 crédits en sciences biologiques ou chimiques peuvent également convenir.

Décrocher un diplôme en œnologie

Une fois les 180 premiers crédits obtenus, place maintenant au challenge proprement dit. Pour arborer un statut d’œnologue sur le plan académique, il faut avoir un DNO (Diplôme National d’Œnologie). Celui-ci fait référence à 2 années d’études supplémentaires après l’obtention d’une licence. Presque tous les centres universitaires en sciences agronomiques, biologiques et chimiques proposent ce type de formation. De cette manière, il ne reste plus qu’à choisir l’établissement préféré et se mettre aux exercices.

Effectuer divers stages professionnels

Compte tenu de l’indice technique de la fiche de fonction d’un œnologue, il est impossible de réussir dans le domaine en se fiant juste à ses études. Le mieux est d’effectuer plusieurs descentes sur terrain avec l’accompagnement d’un professionnel. Si l’on souhaite collaborer avec des talents émérites en ce qui concerne un métier dans le vin, il est conseillé de se rendre sur le site Puissance Cap, un cabinet de recrutement spécialisé dans le secteur vitivinicole. Son savoir-faire se base sur les ressources humaines des métiers de vins et spiritueux.

Se spécialiser en techniques commerciales

Dans la mesure où l’on souhaite évoluer dans le métier d’œnologie, il est judicieux de suivre un parcours en techniques commerciales. En procédant de la sorte, son statut peut évoluer en directeur technique de cave ou encore en gestionnaire de compte de coopérative. Nombreux encore sont les postes clés à pourvoir pour un œnologue. Tout va dépendre de son secteur d’exercice parmi les suivants : culture, production, négociation, enseignement, recherche, vente et contrôle. Dans tous les cas, une spécialisation en commerce serait un atout majeur pour son profil.

A lire aussi

Critères à retenir pour choisir un bon aspirateur

Laurent

La carpe koï

sophie

Quels sont les Rôles d’un avocat professionnel du droit civil ?

sophie

Se débarrasser des nuisibles à Paris

Laurent

Les joyaux touristiques à voir durant un circuit en Namibie

Laurent

LE GUIDE ULTIME DES PARIS SUR LE TENNIS

Laurent