Image default
Gastronomie

Comment reconnaître un bon vin ?

Le vin n’est pas comme les alcools ordinaires et pour reconnaitre un bon, il faut avoir la maîtrise de certaines astuces ainsi qu’un peu de pratique. C’est cet ensemble, qui vous permet de distinguer un bon cru d’un vin de piètre qualité. Cela vous offre par la même occasion la possibilité de profiter régulièrement d’une expérience de goût unique. Comment reconnaître un bon vin ? Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir à ce propos.

Vous le reconnaîtrez grâce à son aspect visuel ?

Le premier critère qui vous permettra de reconnaître un bon vin, c’est son aspect visuel. En effet, il vous est possible d’y parvenir en regardant la couleur de sa robe. Généralement, un bon vin a une couleur brillante et intense. Toutefois, sa couleur peut aussi représenter un indicateur d’âge. Ainsi, lorsque la teinture de votre vin rouge tire vers le rouge orangé, c’est qu’il s’agit d’un vieux millésime. En revanche, s’il a une couleur violine, c’est que vous avez affaire à un jeune cru. En ce qui concerne le vin blanc, plus ce dernier prend de l’âge et plus sa teinture devient de plus en plus dorée.

Cependant, il est important de préciser qu’il ne s’agit pas du seul caractéristique capable d’influer sur la couleur des vins de https://www.my-alco-shop.com/fr/. Vous avez aussi les cépages utilisés qui peuvent influencer la couleur de votre vin.

Prêtez attention à son arôme

Vous devez inspirer profondément l’arôme de votre vin. Il existe une expression propre à la dégustation pour nommer cette pratique. Il s’agit du « premier nez ». C’est un critère essentiel pour connaître la qualité d’une bouteille de vin. Ce jugement se fait sur la base des fragrances qu’il dégage. S’il s’agit d’un vin ouvert, vous pourrez distinguer les arômes comme les floraux, les végétaux, les minéraux, etc. Au cas où, il s’agirait d’un vin fermé, vous devez alors l’aérer. Pour ce faire, il vous faut remuer votre verre afin de faire ressortir les arômes qui s’en dégagent. Ces derniers peuvent être épicés, fruités ou floraux. En effet, la qualité d’un vin tient énormément de sa saveur, mais encore plus des nuances d’arômes que celui-ci propose à votre sens olfactif.     

L’équilibre gustatif de votre vin est important pour déterminer sa qualité

L’équilibre de votre vin en bouche est également un facteur essentiel pour savoir si ce dernier est de bonne qualité. Avec le vin rouge par exemple, il existe trois différents axes qu’il vous faut analyser. Vous avez son acidité, son onctuosité et enfin son tanin. L’onctuosité représente le rapport existant entre l’alcool et le sucre. Lorsqu’il s’agit d’un vin blanc, vous n’avez affaire qu’avec deux axes qui constituent l’équilibre gustatif. Vous avez l’acidité et l’onctuosité. La maîtrise de ces caractéristiques vous permettra de reconnaître facilement un bon vin.    

Tenez compte de sa longueur dans la bouche

Un bon vin à une meilleure longueur dans la bouche. En effet, la longueur dans la bouche représente le temps durant lequel vous garderez l’arôme du vin dans la bouche après sa dégustation. Cette qualité réside dans la qualité des raisins utilisés pour la viniculture ainsi que de leur maturité. Il vous faut toutefois retenir que la température du vin peut aussi agir grandement sur la dégustation.

A lire aussi

Les erreurs à éviter pour la cuisson du poulet rôti

Franck

Débutant en cuisine : nos conseils pour cuisiner

Laurent

Dénicher un traiteur entreprise fiable à Paris

Laurent

Quels sont les meilleurs vins pour accompagner une fondue savoyarde ?

administrateur

Des astuces pour acheter des grands crus

Journal

Pourquoi offrir une box gastronomique ?

sophie