Image default
Divers

Tout savoir sur le droit de retraite du salarié

Tout salarié n’est pas censé travailler jusqu’à sa mort. Il y a une limite d’âge. En France, l’âge légal de retraite est de 62 ans. Elle est la même pour l’homme et la femme. Lorsqu’on parle de retraite, il faut considérer la période avant celle-ci avant même que le jour de départ n’arrive. Par ailleurs, dans certains cas, le départ à la retraite peut être anticipé. Une fois retraité, le salarié qui a rempli les conditions nécessaires touchera une pension.

Avant la retraite

La période pré-retraite n’est autre que celle située pendant le travail. À ce moment, tout salarié bénéficie d’un droit à l’information sur la retraite. Il lui est alors remis un document d’information générale et un relevé de situation individuelle. Il profite également d’un entretien d’information et d’une estimation indicative globale. Ensuite, l’accès à ces dispositifs d’information varie selon l’âge du bénéficiaire.

Il est possible d’augmenter sa durée d’assurance retraite. Cela nécessite toutefois quelques conditions, celui de racheter des trimestres de cotisations. Pour ce faire, il faut effectuer des versements au régime général de la sécurité sociale. Ceci est envisageable pour les années incomplètes de cotisation ou pour les années d’études supérieures.

Départ à la retraite anticipée, retraite amiante et retraite progressive

Le salarié peut partir à la retraite pour carrière longue lorsqu’il commence à travailler jeune. En d’autres termes, on peut partir à la retraite avant l’âge légal. Bien entendu, cela se fait sous certaines conditions. Elles varient selon son année de naissances, de l’âge à laquelle on s’est introduit sur le marché du travail et celui auquel on veut cesser. On peut également partir à la retraite pour pénibilité du travail. Il existe essentiellement 2 cas pour pouvoir le faire. Un, si l’on justifie d’une incapacité permanente d’origine professionnelle d’au moins 10%. Deux, si l’on justifie d’un nombre minimal de points sur un compte professionnel de prévention (C2P). Un départ anticipé à la retrait peut également profiter au salarié s’il d’un taux minimum de handicap et d’une durée minimale d’assurance retraite pendant cette période.

Un salarié peut prématurément partir à la retraite s’il a été exposé à l’amiante au cours de sa vie professionnelle. On parle alors de préretraite amiante et d’Acaata (allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante.

La retraite progressive est une issue permettant au salarié de partir plus tôt que prévu à la retraite. Toutefois, par rapport à toutes les formes de départ anticipé, ici le travailleur ne quitte pas brusquement son poste. Il le fait petit à petit. C’est alors qu’il peut exercer une ou plusieurs activités à temps partiel et toucher en même temps une partie de ses pensions de retraite. Néanmoins, le salarié doit au moins avoir 60 ans. Ensuite, la durée globale de travail à temps partiel doit faire entre 40% et 80% de la durée normale du travail complet. Cliquez ici pour plus d’information.

Pension de retraite

La pension de retraite est, normalement, versée à celui qui a rempli toutes les conditions nécessaires à cet effet. La pension de base est versée mensuellement. Il en est de même pour la pension de retraite complémentaire, sauf lorsque son montant est faible. À ce moment-là, le versement est effectué annuellement sous forme de capital.

A lire aussi

Les avantages d’embaucher un avocat commercial ?

Laurent

Tout sur le coach spirituel

sophie

Conseils pour le choix d’une perle ou d’un collier de perles

sophie

LE GUIDE ULTIME DES PARIS SUR LE TENNIS

Laurent

Où placer des caméras de surveillance dans sa résidence ?

Franck

Le rangement à la maison : pensez aux boîtes et aux coffres

sophie