Image default
Immobilier

Mes 3 conseils pour réussir en tant qu’agent immobilier

Le domaine de l’immobilier est de plus en plus populaire auprès des jeunes adultes et notamment le métier d’agent immobilier. Il est très fréquent de rencontrer des étudiants souhaitant se lancer dans une carrière d’agent immobilier après leurs études et c’est tout à fait compréhensible. Le métier d’agent immobilier a été popularisé par les émissions de télévision dans lesquelles on voit des maisons et des appartements magnifiques et des familles heureuses de pouvoir en faire l’acquisition. Ces émissions ont réellement permis de redorer l’image de l’agent immobilier véreux que pouvaient avoir nos parents ou grands-parents.

Maintenant que le métier est devenu attractif, la concurrence s’intensifie et tirer son épingle du jeu n’est plus aussi simple qu’auparavant. Si vous souhaitez devenir meilleur que les autres et développer votre activité, vous allez devoir mettre en place des stratégies différentes. Nous allons donc voir ensemble ce que vous pouvez faire pour vous améliorer en tant que vendeur et écraser la concurrence.

Intégrer une agence immobilière

La première étape, qui est la plus évidente, mais que beaucoup de débutants n’osent pas franchir, c’est l’engagement. Dans notre société, on nous apprend que l’échec c’est le mal et qu’il faut toujours réussir, donc nous sommes naturellement conditionnés à prendre le temps d’évaluer les risques avant de nous lancer dans une aventure. Mais à trop reculer pour préparer le saut, on finit par laisser tomber et partir chercher un saut plus simple. Donc si vous souhaitez vous lancer, demandez à intégrer une agence immobilière Caen ou ailleurs en France et ne vous laissez plus la possibilité de reculer. 

Comprendre ce que veulent les acheteurs et vendeurs

Pour réussir à vendre une maison ou un appartement, il est impératif de comprendre à quel besoin répond ce bien pour l’acheteur. Est-ce que c’est une famille qui souhaite s’y installer pour les 20 prochaines années ou bien est-ce un investisseur qui recherche un bien qu’il puisse diviser simplement pour ensuite le louer ? Vous devez déterminer la motivation profonde des personnes que vous rencontrez, pour constituer un argumentaire de vente adapté et pertinent qui leur fera par exemple dire “C’est vrai qu’acheter ces maisons qui sont proches de Caen est un bon choix pour moi, étant donné que je dois travailler en ville, mais que je n’aime pas les incommodités de la ville”. 

Ne plus être le “vendeur”

C’est un conseil vraiment basique et évident, mais très difficile à appliquer. Pour les clients, vous êtes un vendeur, un professionnel, un agent immobilier, ce que vous voulez, mais vous êtes quelqu’un qui est là pour les faire acheter. Ils seront donc toujours méfiants vis-à-vis de vous et le but du jeu et de faire disparaître cette méfiance, mais tout ça vous le savez.

Ce que vous ne savez pas, c’est comment faire concrètement pour ne plus apparaître comme un agent immobilier, mais comme un conseiller voir un ami. La première chose à faire est très simple, vous rendre dans une librairie et acheter “Comment se faire des amis” de Dale Carnegie. Si vous savez mettre en place les conseils indiqués dans ce livre, vous pourrez gagner la confiance de vos clients en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Mais si vous souhaitez avoir un petit conseil, forcez-vous et forcez vos clients à vous tutoyer. Le tutoiement est peu naturel en début d’échange, mais forcez son instauration et appelez les gens par leur prénom, si cela ne les dérange pas (évitez avec les personnes beaucoup plus âgées par exemple). Vous brisez la glace et permettez de retirer l’étiquette de vendeur de votre front.

A lire aussi

Pose de fenêtres de toit : guide sur le choix du prestataire

sophie

Accueillir un nouvel arrivant en agrandissant sa maison

Franck

Lille agence immobilière : déménager en toute simplicité

Franck

Marcq ?

Franck

Pourquoi choisir un espace de travail collaboratif ?

Laurent

Quelles sont les étapes pour bien évaluer un bien ?

sophie