Image default
Santé & Beauté

Compléments alimentaires : maigrir avec les gélules coupe-faim

Rate this post

Les suppléments alimentaires minceur disposent de différentes formes. Certains sont des sachets hyperprotéinés, d’autres des capsules, et certaines d’autres des pilules. Il existe aussi des gélules. Si l’on met l’accent sur ces dernières, il est à noter qu’elles se déclinent elles-aussi sous des formes très variées. Parmi celles-ci, il y a les gélules coupe-faim.

Les rôles des gélules coupe-faim

Comme leur nom l’indique, les gélules coupe-faim apportent de la satiété. Elles ont aussi presque la même fonction que les gélules transit intestinal. En effet, les gélules coupe-faim optimisent le fonctionnement des intestins et de l’estomac. Avec ce phénomène, la prise de ces types de gélules permet d’atteindre un certain niveau de satiété. Ladite satiété peut être ressentie de la plus longue des durées à longue d’une journée. Leurs bons effets sur les appareils digestifs peuvent durer quelques jours.

Les composants des gélules rassasiantes

Certaines gélules coupe-faim sont des médicaments à proprement parler, d’autres des alicaments, c’est-à-dire une combinaison de quelques portions d’aliments et de quelques médicaments. Quel que soit le type de gélules rassasiantes que l’on prend, on peut toujours s’attendre à tirer profit de son incroyable substance appelée anorexigène. C’est cette dernière qui joue le rôle d’un porteur de satiété. Ces gélules ont comme autre appellation « gélules anorexigènes » ou « gélules coupe-fringales ».

Les effets psychologiques des gélules coupe-faim

En principe, ces gélules porteuses de satiété influent notamment sur la psychologie que sur la physiologie. Outre leurs substances anorexigènes, les gélules coupe-faim utilisent le cerveau comme vecteur de satiété. Lorsque l’on prend des gélules anorexigènes, le niveau de glycémie atteint un certain niveau. Par conséquent, l’on ne ressent plus la faim. Plus la faim n’a pas lieu, plus on a de la bonne humeur. Une bonne humeur fait l’objet d’un redoublement du niveau de satiété initial.

Les bonnes manières de consommer des gélules anorexigènes

Malgré leur efficacité incontestable, les gélules coupe-faim sont à consommer à bon escient. Il faut trouver le bon moment pour prendre les gélules. Le meilleur moment est celui adapté à la chronobiologie de la personne qui les prend. Il est judicieux de ne prendre les gélules que lorsqu’on a faim. La sensation de faim varie à tout moment. Si pour une certaine journée l’on sent affamé à 9 h de matin, pour une autre journée il est possible de n’avoir faim qu’à 11h de matin. Il n’y a donc pas à fixer une heure précise pour avaler les gélules coupe-faim.

La durée de traitement avec les gélules coupe-faim

Les gélules coupe-faim ont comme principal effet, le coupe-faim. La manducation de ces compléments alimentaires est donc de sentir rassasié à chaque fois qu’on a faim. Il est pourtant possible qu’on ait faim tous les jours. Une question se pose ainsi : la prise des gélules anorexigènes est-elle perpétuelle ? Il n’y a aucune réponse précise à cette question. Le tout dépend de la personne qui suit des traitements avec. Ce qu’on doit garder en tête, c’est qu’on a le privilège de prendre rarement les gélules. Deux fois par semaine peuvent être largement suffisantes pour perdre du poids avec les gélules coupe-faim.

Related posts

La combinaison pyjama, l’article qu’il vous faut dans votre garde-robe

Laurent

Les 9 bienfaits du thé Pu-erh

Laurent

Seniors : quelle alimentation pour rester en bonne santé ?

Laurent