Image default
Maison & Jardin

Comment choisir le cylindre de sa serrure ?

Un cylindre ou encore un barillet fait partie des principaux composants de la serrure. Il permet de fermer une porte d’entrée à clé, de l’intérieur comme de l’extérieur, de sécuriser une cave située à l’intérieur de la maison, d’ouvrir un garage avec un simple tour de poignée ou de le fermer à l’aide d’une clé… Autrement dit, un cylindre est la partie visible de la serrure. C’est lui qui détermine alors le type d’ouverture ou de fermeture d’une porte et le niveau de sécurité souhaité. 

Si vous êtes à la recherche d’un bon barillet, sachez que cela n’est pas une chose facile. En effet, il existe plusieurs modèles et marques de cylindres dotés de nombreuses spécificités. De plus, il faut tenir en compte des différentes caractéristiques des barillets (nombre de goupilles, le type du cylindre ou du système d’ouverture, etc) afin de pouvoir choisir le plus adapté à votre serrure.  

Alors comment choisir votre barillet ? Poursuivez votre lecture pour retrouver les bonnes réponses. 

Qu’est-ce qu’un cylindre ? 

Appelé aussi canon ou barillet à goupilles, un cylindre est un élément essentiel sur une serrure. C’est la partie qui reçoit la clé pour ouvrir ou fermer une porte. Il est composé alors d’un stator (un corps fixe) qui contient un rotor (un élément tournant). 

Le stator qui est installé dans la serrure, est doté d’une ou plusieurs goupilles qui sont poussées par des ressorts afin de bloquer le rotor. Celui-ci ne tourne qu’après l’introduction de la clé.  

Il faut savoir que les cylindres européens sont conçus sous des dimensions normalisées. Vous pouvez alors les remplacer facilement, même si vous possédez d’un modèle résistant. Pour tout changement ou nouvelle installation, contactez un artisan serrurier sur ce lien. 

Les différents types de verrouillage 

Pour choisir un barillet qui conviendra à votre serrure, il est important de connaitre les types de verrouillage qui sont adaptés à l’usage de porte :  

Un cylindre classique : il est composé de deux entrées de clé afin d’ouvrir la porte des deux côtés. Lorsque vous introduisez une clé d’un côté, vous ne pouvez plus actionner le barillet de l’autre côté. 

Un cylindre débrayable : c’est un dispositif à doublé entrée. Contrairement au cylindre classique, la porte peut s’ouvrir de l’extérieur avec une deuxième clé, même si l’autre clé est introduite à l’intérieur de la maison. 

Un cylindre à bouton : il s’agit d’un cylindre débrayable doté d’un bouton pour remplacer la clé à côté de l’intérieur. Il peut être alors toujours accessible d’un côté, même si vous n’utilisez pas de clé. Toutefois, un cylindre à bouton n’est pas recommandé sur une porte vitrée, car il peut s’endommager en cas d’effraction. 

Un demi-cylindre : doté d’une seule entrée de clé. Il est généralement installé sur une porte de garage ou sur n’importe qu’elle porte qui n’a pas besoin d’être verrouillée depuis l’intérieur. 

Choisissez votre cylindre en fonction du nombre de goupilles 

Si vous avez l’intention de changer le barillet de votre serrure, veillez à choisir un cylindre qui contient le plus nombre de goupilles (entre 5 et 36 points de fermeture), afin de retarder son crochetage. Si vous souhaitez confier les travaux à un serrurier pas chern’hesitez pas alors à demander son avis. En général, il existe plusieurs types de cylindres possédant de nombreuses spécificités : 

Un cylindre anti-crochetage : il est composé d’un outil inséré à son intérieur (pompe) pour empêcher l’alignement de goupilles et pour éviter le déverrouillage du barillet. 

Un cylindre anti-perçage : il s’agit d’une pastille renforcée et des goupilles adaptées, qui sont tous insérés à l’intérieur du cylindre afin de ralentir le perçage. Cette méthode permet de dissuader facilement les cambrioleurs.  

Un cylindre anti-casse : le barillet est maintenu par un alliage spécial ou un renfort intégré afin qu’il ne peut pas être cassé avec une grande pince ou un marteau. 

Un cylindre anti-copiage : ce type de barillet empêche l’ouverture de porte avec une clé reproduite. Il faut savoir que le nombre de clés de base varie selon le modèle et la marque choisie. Il existe certains cylindres dotés de trois clés et d’autres possédant jusqu’à cinq clés. 

Tenez en compte de l’indice de sécurité 

L’indice de sécurité est estimé en fonction des caractéristiques du cylindre et du temps de sa résistance aux tentatives d’effraction. En effet, plus l’indice est important plus votre barillet sera plus résistant face aux actes de cambriolages. 

Privilégiez les cylindres brevetés 

La plupart des cylindres proposés sur le marché, sont brevetés jusqu’ en 2030. Votre serrurier ne peut pas alors reproduire des clés, car il n’a pas des connaissances sur la technique utilisée. Une fois le brevet terminé, un artisan serrurier pourra vous fabriquer des clés supplémentaire mais à condition de présenter le numéro de carte du propriétaire. 

 

A lire aussi

Fuite d’un tuyau d’évacuation que faire ?

Laurent

Comment déboucher un WC très bouché ?

Laurent

Conseils utiles pour l’entretien de la plomberie pour les propriétaires

Laurent

Accueillir un nouvel arrivant en agrandissant sa maison

Franck

La porte vitrée : Avantages et inconvénients

Laurent

Qui appeler en cas de fuite d’eau avant compteur ?

Laurent