Image default
Santé & Beauté

À la découverte de la crise de panique

Définition

La crise de panique se déclenche brutalement et est associée à une sensation de mort imminente, de folie, une impression que l’on pourrait commettre un acte anormal ou dangereux. Elle existe sous diverses formes et ses symptômes peuvent donner naissance à des conséquences dangereuses pour la santé.

Les raisons des crises de panique

Généralement le stress et les phobies sont les causes des crises de paniques, connues de tous. Cependant il en existe d’autres telles que l’alcool, le cannabis, la cocaïne, les hallucinogènes, les traumatismes et l’environnement personnel ou professionnels. Les crises de paniques se manifestent souvent par des sensations corporelles (palpitations, transpiration, spasmes, sensation d’étouffer). Ces symptômes sont associés à des menaces qui mettent la vie en danger et transformés en symptômes psychiques (sensation que l’on va mourir, que l’on devient fou).

Les différents types de crises de panique

Comme son nom l’indique, une crise spontanée est une crise automatique qui peut réveiller le patient alors qu’il dormait. Elle peut se produire sans aucune raison ou à cause d’une phobie, une pathologie (un trouble thyroïdien) souvenir traumatique ou lorsque le patient se trouve sur les lieux de sa première crise de panique. Ceci peut pousser le patient à adopter des comportements d’évitement qui risquent de l’isoler.

L’hypothyroïdie ou l’hyperthyroïdie se manifeste parfois par les attaques de paniques, qui surviennent chez des individus peu anxieux. Cependant, il est possible que le patient souffre de troubles thyroïdiens si ces symptômes s’accompagnent de fatigue, ralentissement intellectuel, prise de poids, frilosité ou intolérance à la chaleur, troubles de l’humeur ou palpitations.

Soigner une crise de panique : comment y arriver ?

La prise en charge thérapeutique permet de guérir crises de panique Nantes afin d’éviter une probable répétition de la crise de panique ou évolution vers un trouble panique. En cas d’une crise, vous devez vous asseoir par terre, respirer amplement et lentement, en circuit fermé si possible (dans vos mains ou dans un sac en papier) puis recentrer vos pensées sur l’instant présent. Cela vous permet d’éviter le cercle de pensées négatives. De même, vous devez accepter l’angoisse, les sensations qui vous gagnent tout en sachant qu’elles sont éphémères. L’élaboration des scénarii catastrophes dans votre tête ne feraient qu’aggraver l’anxiété. Vous devez donc l’éviter. Par ailleurs, la pratique des techniques de relaxation (massage relaxant, thalassothérapie, sophrologie, yoga et la méditation avec contrôle de la respiration) est recommandée pour la lutte contre le stress et l’anxiété.

A lire aussi

Pourquoi consommer des fruits et légumes bio ?

administrateur

5 principaux conseils d’entretien des infirmières en santé à domicile

Laurent

Quels sont les bienfaits de la phycocyanine sur la santé ?

Laurent

Extensions de cheveux faciles à mettre: ce qu’il faut savoir

Patrick+Simon

Tout d’horizon du matelas en coton naturel

sophie

Comment faire des économies sur votre mutuelle santé ?

administrateur